Visuel du bouquet de services académiques

Arts plastiques

Pour l'école de la confiance

Dans le cadre de la première édition du Parcours Art Contemporain Du 16 novembre au 19 décembre 2018 à la Maison de l’Architecture des Hauts de France à Amiens, 20 élèves de la classe de 3ème ORION du collège Guy Mareschal d’Amiens ont participé à l’élaboration d’un projet artistique avec la collaboration de la plasticienne Leila Perreira dans le cadre de la première édition du Parcours Art Contemporain.

Déroulement de la rencontre avec Leila Perreira.

Mise en place d’une discussion autour de la notion d’appartenance à un quartier, autour de la mobilité au sein de celui-ci et à l’échelle de la ville.
Les élèves ont choisi le parcours à explorer (d’une durée moyenne de 30 min), de la périphérie au centre.

1er jour : Découverte du parcours

Ce ne sera ni un aller-retour, ni une boucle. Il s’agi bel et bien de montrer le déplacement, le glissement qui peut s’opérer d’un quartier à un autre, comme le franchissement d’une frontière. Durant ce trajet, les participants sont amenés à regarder les éléments qui composent leur ville avec attention afin d’en extraire un ou plusieurs objets, par le biais de la récolte. Il s’agit de recueillir de petits objets qui peuvent prendre place dans la main ou dans un sac à dos.

Collecte des objets
Collecte des objets suite.

L’emplacement des éléments récoltés est noté sur une carte ; des photographies documentant notre exploration sont également réalisées par Leila Perreira et une trace vidéo par mes soins.
Une fois ce cheminement effectué, il s’agit de donner une autre forme à l’objet trouvé.

Les participants peuvent le dessiner, en faire l’empreinte, se concentrer sur les textures, les contours et les formes de l’objet collecté ; en écho aux textures, formes et contours du territoire exploré... chaque proposition est une vision singulière et personnelle de la ville, du quartier ou de l’endroit précis de la collecte, elle peut être accompagnée d’un texte.

2ème jour : Travail plastiques autour des objets collectés.
Empreintes, contours, traces.
Empreintes, contours, traces.

Les objets sont également photographiés hors de leur contexte, à l’aide d’un appareil photographique polaroid.

Ainsi, les objets perdront le rapport d’échelle tout en conservant leur statut d’objet unique.

Les résultats de ces expérimentations sont photographiés ou scannés dans le but de réaliser de petites affiches au format A3, accompagnées de courtes informations textuelles (nom de l’événement, titre de l’atelier, titre de l’objet, date ...).

Les affiches sont ensuite replacées dans l’espace public, à l’endroit même de leur collecte.
Elles sont collées sur le sol ou les murs en veillant au respect des bâtiments. Leila Perreira réalise également une carte-dépliant au format A3 permettant aux personnes qui le souhaitent de réaliser notre parcours et de suivre notre regard.

3ème jour : Retour sur le parcours pour y déposer et coller les travaux des élèves
3ème jour : Retour sur le parcours pour y déposer et coller les travaux des élèves
3ème jour : Retour sur le parcours pour y déposer et coller les travaux des élèves

Nous pensons, avec les élèves une composition alliant leurs dessins aux polaroids et à notre parcours, dans le but de réaliser une carte mentale du territoire.

Le dépliant peut être ajouté au journal prévu dans le cadre de ce parcours.

16 novembre : Vernissage à la Maison de l’Architecture des Hauts de France
Mise à jour : 4 décembre 2018