Visuel du bouquet de services académiques

Arts plastiques

Vous êtes ici : Accueil > Archives > LES EXPOSITIONS. >

Joel DUCORROY § ALIS à l’Arsenal de Soissons.

Exposition du 14 Mars au 31 mai 2015

En 1980, Joël Ducorroy fait la connaissance de Serge Gainsbourg et se livre avec lui à une brève facétie verbale : « Et cætera c’est adéquat ». Dans un grand magasin, celui où Marcel Duchamp a acheté son porte-bouteille, il fait inscrire cette phrase sur des plaques minéralogiques, pour commémorer l’événement. Il adopte le support de la plaque dès 1981. Joël Ducorroy réalise plusieurs oeuvres dans un esprit proche des artistes Pop.
Les plaques désignent chacune une partie de l’objet global qui mises bout à
bout, recomposent la forme de cet objet. Joël Ducorroy expose à New York en 1985, à Paris en 1986 et retourne à New York en 1987 où il rencontre à cette occasion,
Andy Warhol. Il fait la connaissance d’artistes niçois, et participe à plusieurs accrochages. Une première exposition au Galerie d’Art Contemporain des Musées de Nice lui est consacrée. Le Musée d’art Moderne de Tokyo l’invite en 1989, pour participer à l’exposition « Color or monochrome ».
Joël Ducorroy en collectionneur de mots, joue avec l’art. On le qualifie d’humoriste néo-conceptuel. Joël Ducorroy a trouvé un truc -le truc c’est le style- pour lequel il suffit de savoir lire pour comprendre. Tout comme un de ses maîtres, Rodtchenko, il applique ses idées, dans différents domaines comme l’architecture, la création de tissus, et la photographie.
Une exposition personnelle a été réalisée à la Fiac 2003 et à Art Paris en 2014 au Grand Palais avec la galerie Baudoin Lebon avec laquelle s’élabore l’exposition de Soissons.

ALIS.

C’est en manipulant au sein d’Alis des images, puis des mots comme des images, en s’intéressant principalement au domaine de la représentation visuelle et sensorielle que Pierre Fourny a découvert les procédés de la Poésie à 2 mi-mots (police coupable, police de l’ombre...
et tout ce qu’ils "racontent" du formatage de nos cerveaux. C’est par la pratique du détour(nement) artistique qu’il est venu percuter de plein fouet des enjeux de société majeurs. Il s’est alors mis à s’intéresser de façon plus approfondie au monde de la lecture dite "rapide et silencieuse" fortement bousculé, à chercher à mieux saisir la nature de ces bouleversements et leurs impacts humains, sociaux, politiques, persuadé que l’art a son mot à dire.

Une exposition où la mise en espace du mot est à l’honneur...

Pour en savoir plus connectez vous sur le site d’Alis : www.alis-fr.com/

Entrée : 2 Euros, 1 euro pour les scolaires.
du lundi au vendredi : 9h-12h/14h-17h
samedi, dimanche et jours fériés : 14h-18h

Informations et réservation :
Tél : 03 23 53 42 40

Mise à jour : 15 mars 2015