Arts plastiques

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > Archives > LES EXPOSITIONS. >

Sommaire

Dès ses prémices, le dessin est l’affirmation et la prise de possession de l’espace de la feuille. Il en construit et désigne la surface. Par leurs réalisations qui explorent le rapport entre le trait et la feuille de papier, trois peintres osent le dessin pour expérimenter et questionner l’espace bidimensionnel. Dans le prolongement des enjeux critiques issus des années 1970, notamment en réponse aux plans étendus et colorés de la peinture « color field » américaine et à une esthétique minimaliste, ils placent leurs créations à distance des référents du réel pour solliciter traits et motifs clairement autonomes. Auto référentielles et ignorant de fait tout modèle extérieur, leurs propositions confèrent un espace autre à la feuille. En superposant des couches de papier pour Christian Bonnefoi, en formant un volume fait de traits chez Paul Pagk ou en intervenant sur les bords et aux angles du format pour Jean-Pierre Péricaud, chacun joue avec la limite matérielle du support pour mieux la repousser, la retourner, en changer l’échelle. Les stratifications, les traits et les jeux de transparence participent d’une stimulation graphique. Cette expression d’un débordement est sous tendue par des espaces vacants. Derrière le mutisme de l’abstraction, les dessins exposés échappent au pur formalisme et proposent de considérer les vibrations et la sensualité d’espaces intermédiaires et de tracés rares, nés de l’expérience simultanée de l’oeil, du geste et de l’esprit. Le volume est dense, les passages sont nombreux, l’espace semble infini au travers de la multitude des possibles tracés au sein de compositions maîtrisées. Christian Bonnefoi, Paul Pagk et Jean-Pierre Péricaud révèlent des espaces latents. {{rencontre découverte de l’exposition le jeudi 19 novembre 2015}} animée par les médiateurs du fracpicardie, elle se veut un temps d’échange vivant autour de l’exposition. Découvrir la démarche des artistes, aborder les différents thèmes de l’exposition, préparer la visite et son exploitation sont les principaux objectifs de cette rencontre. {{Collège Jacques Cartier}} 60 rue Ernest Renan - 02300 Chauny Tel: 03 23 39 95 95 accueil des groupes scolaires et constitués sur rendez-vous du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h30 le mercredi de 8h00 à 12h00 sauf jours fériés Invitation jointe (PDF)

Des dessins du FRAC à Chauny.

Dessin de Paul Pagk, sans titre, 2000.

limiter, Christian Bonnefoi, Paul Pagk, Jean-Pierre Péricaud.
du 5 novembre au 7 décembre 2015.

Dès ses prémices, le dessin est l’affirmation et la prise de possession
de l’espace de la feuille. Il en construit et désigne la surface. Par
leurs réalisations qui explorent le rapport entre le trait et la feuille
de papier, trois peintres osent le dessin pour expérimenter et
questionner l’espace bidimensionnel.
Dans le prolongement des enjeux critiques issus des années 1970,
notamment en réponse aux plans étendus et colorés de la peinture
« color field » américaine et à une esthétique minimaliste, ils placent
leurs créations à distance des référents du réel pour solliciter traits
et motifs clairement autonomes. Auto référentielles et ignorant de
fait tout modèle extérieur, leurs propositions confèrent un espace
autre à la feuille.
En superposant des couches de papier pour Christian Bonnefoi, en
formant un volume fait de traits chez Paul Pagk ou en intervenant
sur les bords et aux angles du format pour Jean-Pierre Péricaud,
chacun joue avec la limite matérielle du support pour mieux la
repousser, la retourner, en changer l’échelle. Les stratifications,
les traits et les jeux de transparence participent d’une stimulation
graphique.
Cette expression d’un débordement est sous tendue par des
espaces vacants. Derrière le mutisme de l’abstraction, les dessins
exposés échappent au pur formalisme et proposent de considérer
les vibrations et la sensualité d’espaces intermédiaires et de tracés
rares, nés de l’expérience simultanée de l’oeil, du geste et de l’esprit.
Le volume est dense, les passages sont nombreux, l’espace
semble infini au travers de la multitude des possibles tracés au
sein de compositions maîtrisées. Christian Bonnefoi, Paul Pagk et
Jean-Pierre Péricaud révèlent des espaces latents.

rencontre découverte de l’exposition le jeudi 19 novembre 2015

animée par les médiateurs du fracpicardie, elle se veut un temps d’échange vivant autour de l’exposition. Découvrir la démarche des artistes, aborder
les différents thèmes de l’exposition, préparer la visite et son exploitation sont les principaux objectifs de cette rencontre.

Collège Jacques Cartier
60 rue Ernest Renan -
02300 Chauny
Tel : 03 23 39 95 95

accueil des groupes scolaires et constitués sur rendez-vous

du lundi au vendredi
de 8h00 à 12h00
et de 13h00 à 17h30
le mercredi de 8h00 à 12h00
sauf jours fériés

Invitation jointe (PDF)

Mise à jour : 11 novembre 2015