Nouvelles expositions à la MCA. Paysages cassés, artistes présentés par la Galerie 3A, Objets naturels, exposition proposée par le FRAC Picardie." /> <figure class='spip_document_1085'> <a href="sites/arts-plastiques.ac-amiens.fr/IMG/png/capture_d_ecran_2016-07-13_a_21.23.36.png" type="image/png"> <img src='sites/arts-plastiques.ac-amiens.fr/IMG/png/capture_d_ecran_2016-07-13_a_21.23.36.png' alt="" /> </a> <figcaption></figcaption> </figure>Nouvelles expositions à la MCA. Paysages cassés, artistes présentés par la Galerie 3A, Objets naturels, exposition proposée par le FRAC Picardie. | Arts plastiques

Arts plastiques

Vous êtes ici : Accueil > Archives > LES EXPOSITIONS. >

Nouvelles expositions à la MCA. Paysages cassés, artistes présentés par la Galerie 3A, Objets naturels, exposition proposée par le FRAC Picardie.

Mise à jour : 28 septembre 2016

Du 1er juin au 6 novembre 2016.

Paysages cassés
Hall Matisse

La Galerie 3A a choisi le paysage comme espace de recherches artistiques. Plusieurs expositions en région ont déjà permis de poser cet axe et de présenter différentes démarches.
L’exposition « Paysages Cassés » envisage le paysage autrement que beau et arcadien. Tout en évoquant les événements de la Première Guerre Mondiale, « Cassés » introduit la rupture, la brisure, la fêlure, désigne décombres et débris, exacerbe la détérioration voire l’anéantissement.
Les œuvres proposées abordent des paysages aux climats menaçants, conflictuels, mélancoliques ou encore obscurs.

Issues de différents médiums (vidéo, son, dessin, installation, céramique, gravure, peinture), elles jettent le trouble sur la représentation du paysage et ses codes séculaires.

Carole Beugniet, Rachid Boukharta, Anna Buno, Vincent Mauroux, Olivier Michel, Hélène Naty, Thibault Papin, Phonotopie, Marie-Claude Quignon, Stéphanie Smalbeen, Philippe Thibaut, Laurence Tuot
artistes présentés par la Galerie 3A

Objets naturels
Salle Giacometti

« Je considérais attentivement quelque image qui avait retenu mon attention, un nuage, un triangle, une haie, une fleur, un caillou, sentant que peut-être, derrière ces signes, se tenait quelque chose d’autre que je devais essayer de découvrir, un système de pensée qu’ils exprimeraient à la manière de ces hiéroglyphes qui semblent ne représenter que des objets naturels. » in Le Temps retrouvé
Depuis octobre 2015, cette phrase de Marcel Proust a été inscrite en filigrane du cycle d’expositions « usages et assemblages » présenté au fracpicardie. Elle trouve dans une courte sélection de dessins un bref écho, un autre prolongement éphémère. A distance comme au coeur des thèmes qui traversent les paysages cassés du hall Matisse, et en des polarités supplémentaires, des traits et des lignes, le graphite, l’encre ou l’aquarelle sinue entre histoire de l’art et actualité, entre végétal et solaire.

Pierre Alechinsky, Ruth Barabash, Alighiero Boetti, Pierre Buraglio, Enzo Cucchi, Roland Flexner, Bernard Moninot, Yun-Fei Ji
dessins et oeuvres du fracpicardie | des mondes dessinés

Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services