Visuel du bouquet de services académiques

Arts plastiques

AUTOPORTRAIT POUR TRAIT

David Leleu

Une proposition de cours en lien avec le numérique.

Autoportrait pour trait...

Les réseaux sociaux associés aux nouvelles technologies de captation d’images (en l’occurrence les portables, google et autres serveurs) permettent d’envisager un travail "classique" autrement.
La problématique : en quoi l’utilisation de ces nouveaux outils peut-elle permettre de se décrire au mieux ?
Ce travail s’adresse aux classes de troisième, moment où la connaissance de soi est essentielle (orientation, détermination.).
Il est demandé aux élèves de faire leur autoportrait au travers de ce qu’ils aiment ou détestent. Chacun pourra donc chercher les documents sur le web, mais aussi faire des captures à partir de leur "éventuel" portable ou appareil photo numérique. Ces images seront alors retravaillées : powerpoint, montage vidéo, collage numérique sur photofiltre ...
Les travaux seront envoyés sur l’intranet du collège (dossier créé pour chaque classe). La phase de verbalisation s’appuiera sur ces documents.
Chacun pourra ensuite diffuser son autoportrait sur les réseaux sociaux.

Reférences :
David Leleu : Auto-portrait, installation, 114 dessins et video. Beat Gallery, Berlin, 2007.www.davidleleu.com

« Les images sont la base de mon travail. Un problème lié à ces images apparait immédiatement dans mon processus : Comment faire le choix dans ce flot infini d’images à ma disposition ?
J’ai pris la décision de me fier aux différents moteurs de recherche d’images disponibles sur internet et de les laisser me guider dans le choix de celles que je souhaite mettre en avant dans mes dessins. Grâce au dessin, je souhaite me réapproprier cette vision impersonnelle et absurde de moi-même. Ce moyen d’expression artistique traditionnel me permet un décalage entre le sujet et l’objet tout en créant une unité stylistique dans la réalisation. Pour rester aussi proche que possible du résultat original fourni par le moteur, je choisis d’appliquer le même traitement à toutes les images afin d’harmoniser et de ré-humaniser le sujet. La technique est plus proche de l’impression que du dessin classique, grâce à l’utilisation du papier carbone pour reproduire l’image, je développe ainsi manuellement une photo qui par ce processus, redevient finalement un dessin. L’ambiguïté entre photographie et dessin est totalement basée sur le point de vue du spectateur. En respectant les règles établies par la machine, mon intervention cherche à reproduire une réalité et ainsi de donner à cette image froide et anonyme une uniformité et une chaleur qui ne peut être obtenue que grâce à un processus laborieux. Ces autoportraits montrent que la technologie possède sa propre réalité subjective et que la mienne l’est aussi.
 »

Ilias Poulos

Ilias Poulos, Résidence d’artiste à l’abbaye de Saint-Riquier (Somme)
Une interrogation autour du portrait de l’homme-animal avec des associations
d’images issues d’internet retravaillées et installées en fragments sur un mur.
www.ccr-abbaye-saint-riquier.fr › Résidence › Artistes en résidence

Mise à jour : 16 mai 2015