Visuel du bouquet de services académiques

Arts plastiques

Vous êtes ici : Accueil > Archives > INSPECTION >

Lettre de rentrée (2014 2015) de Philippe ZINETTI, Inspecteur d’Académie, Inspecteur Pédagogique Régional d’Arts Plastiques en charge du cinéma-audiovisuel.

Nommé IA-IPR d’arts plastiques dans l’Académie d’Amiens depuis la rentrée, je
souhaitais, tout d’abord, vous assurer que ma mission s’inscrira dans la continuité de
l’action de Martine Schwebel, que je tiens à remercier chaleureusement pour son
engagement, sa présence infaillible à nos côtés et l’image dynamique qu’elle a su
donner des arts plastiques au sein de notre académie...

Mesdames, Messieurs, chers collègues,

Nommé IA-IPR d’arts plastiques dans l’Académie d’Amiens depuis la rentrée, je
souhaitais, tout d’abord, vous assurer que ma mission s’inscrira dans la continuité de
l’action de Martine Schwebel, que je tiens à remercier chaleureusement pour son
engagement, sa présence infaillible à nos côtés et l’image dynamique qu’elle a su
donner des arts plastiques au sein de notre académie.

Préambule commun à toutes les disciplines

Dans le cadre de la loi de refondation de l’École, Monsieur le Recteur a défini un
nouveau projet académique pour la période 2014-2017. Ce projet s’appuie sur les
réussites de l’académie, notamment la réduction des taux de redoublement, la
progression régulière des taux de réussite aux examens et la diminution du
décrochage scolaire. Ce projet définit l’ambition académique de fluidité des parcours
et de réussite pour tous. Il s’agit également d’un outil à destination de l’ensemble des acteurs du système éducatif. Vous êtes invités à participer à son enrichissement à partir des réflexions qui seront menées au sein de vos établissements. Celles-ci
alimenteront l’espace collaboratif mis en ligne à cet effet (www.ac-amiens.fr/projetacademique).

C’est votre travail auprès des élèves et au sein des établissements qui contribuera à
la réussite du projet académique. Le collège des IA-IPR de l’Académie d’Amiens,
dans sa pluralité disciplinaire, est présent pour vous accompagner dans vos
missions. Lors de nos rencontres, nous nous appuierons sur le référentiel commun
de compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation (paru
au JO du 18 juillet 2013).

Organisation de l’enseignement des arts plastiques

La présence d’une formation en arts plastiques à l’Ecole Supérieure du Professorat
et de l’Education (ESPE), au sein de notre académie nous amène, particulièrement
cette année, à accueillir un grand nombre de professeurs stagiaires : 25 tous
recrutements confondus. Beaucoup d’entre vous sont conduits à accompagner ces
nouveaux collègues, aussi, je vous remercie de leur accorder toute l’attention
professionnelle nécessaire à leur entrée dans le métier.
Au cours de nos rencontres, lors d’entretien individuel ou de réunions à
l’échelle locale, nous aborderons principalement les sujets suivants.

o Collège

Comme les années précédentes, et dans la continuité de ce qui c’est déjà dit, je tiens
à préciser à nouveau que la spécificité des arts plastiques repose sur un
enseignement où la pratique de l’élève permet l’émergence du savoir, la prise de
conscience des grandes questions artistiques et plastiques, le développement de
nombreuses compétences.
Cette pratique permet à l’élève d’accéder aux oeuvres de manière sensible et
intelligible en menant une réflexion qui interroge, pour l’élève, sa propre production
au regard des oeuvres. L’articulation entre ces deux pivots, pratique critique de
l’élève et références artistiques, est l’essence même de notre discipline.

  • Le parcours en histoire des arts repose sur cette articulation.
  • Le parcours d’éducation artistique et culturelle accompagne cette réflexion.

o Lycée

Dans certains lycées où les enseignements de spécialité pourraient être fragilisés, là
où l’effectif est faible, moins de 10 élèves par niveau, il est toujours d’actualité de
proposer l’option artistique à la place du second enseignement d’exploration, en
faisant appel à l’article concernant l’innovation pédagogique.
La journée de formation lycée sera l’occasion d’échanger sur les bilans effectués lors
de la session 2014 du baccalauréat et sur le choix des outils d’évaluation.
Les programmes limitatifs des enseignements artistiques facultatifs (toutes
séries) et de spécialité (série littéraire) en classe terminale, pour l’année scolaire
2014-2015 et pour la session 2015 du baccalauréat, sont précisés dans la note de
service n° 2014-022 du 17-2-2014 (1)

o L’élaboration de nouveaux programmes pour l’école et le collège

Nous sommes désormais dans une des phases essentielles de la refondation de
l’École. Le Conseil Supérieur des Programmes (CSP) poursuit sa mission et met en
place progressivement des groupes d’experts afin de proposer au Ministre de
l’éducation des projets de programmes pour l’enseignement scolaire. De nouveaux
programmes en arts plastiques seront donc proposés prochainement. Je vous
recommande de prendre attentivement connaissance des résultats de ses travaux
qui sont progressivement publiés en ligne sur le site du ministère(2).

o Le parcours d’éducation artistique et culturel

De l’école au lycée, le parcours d’éducation artistique et culturelle a pour ambition de
favoriser l’égal accès de tous les élèves à l’art à travers l’acquisition d’une culture
artistique personnelle. Il a fait l’objet d’une circulaire interministérielle, publiée le 9
mai 2013, qui en précise les principes et les modalités.
Pour accompagner la mise en oeuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle,
le ministère a édité un guide qui présente les principes et l’organisation du
parcours pour l’élève.
Il rappelle les principes de conception et de mise en oeuvre autour de la
démarche de projet, notamment, ainsi que la poursuite du parcours de l’école, au
collège et au lycée.

Guide pour la mise en œuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Domaines_artistiques/49/9/2013...

L’enseignement des arts plastiques est le cœur même de ce parcours.
Le parcours accompagne et enrichit les disciplines artistiques, tous les dispositifs
qu’ils soient proposés par l’éducation nationale ou les collectivités territoriales. Ils
sont l’occasion d’ouvrir à d’autres domaines, de mener des activités partagées avec
d’autres disciplines et de mettre en place des partenariats.
Nombreux sont ceux parmi vous qui sont déjà engagés dans ces dispositifs.
Il est important de penser une articulation cohérente entre le cours et ces
activités.

o Le numérique

Si le développement du numérique aux apprentissages participe à faire entrer l’Ecole
à l’ère du numérique, il reste essentiel de continuer la réflexion sur l’utilisation de
l’outil numérique dans le cours d’arts plastiques, de comprendre les enjeux du
numérique dans la création mais également la tension que cela engendre avec les
outils traditionnels. Il convient d’être désormais attentif à ne pas restreindre le
numérique au traitement de la photographie. Il est donc nécessaire d’appréhender le
numérique en arts plastiques en tant que pratique artistique
« (…) de plus en plus de pratiques artistiques, y compris celles qui s’inscrivent dans
une tradition, s’emparent elles aussi des nouvelles technologies pour produire des
œuvres qu’il est bien difficile, au final de ranger dans une catégorie. (…) Quand la
numérisation favorise la greffe entre les disciplines artistiques, qu’elle dissout les
frontières de l’œuvre, et élargit indéfiniment sa diffusion, qu’en est-il de la définition
de l’œuvre d’art ? » (3)

Pour se faire, deux récentes lettres TIC’Edu (n° 13 janvier 2014 et n° 14 juin 2014)4
ont été conçues à votre intention afin d’apporter quelques repères communs utiles au collège et au lycée. En deux volumes, il s’agit d’un dossier consacré à l’histoire
récente de l’art numérique. Il présente des jalons chronologiques, artistiques,
théoriques et esthétiques. Il forme des liens vers des ressources en lignes ou
imprimées sur quelques problématiques essentielles.

Il convient également de suivre l’actualité du numérique éducatif sur la page :
Enseigner avec le numérique du portail Eduscol.

o Le site disciplinaire académique

Le site est repris par un binôme : Jacques Marcel et Régis Dargnier que je remercie
pour leur investissement et l’efficacité de leur travail. Nous avons réorganisé les
entrées et les contenus.
http://arts-plastiques.ac-amiens.fr

J’en profite pour vous rappeler l’adresse du site national :
http://eduscol.education.fr/arts-plastiques/

o L’inspection

L’inspection est un moment privilégié où la pédagogie en action est évaluée.
L’observation d’une séance est indispensable, mais l’évaluation s’appuie également
sur l’échange qui suit cette observation, moment essentiel qui permet à l’enseignant
de prendre du recul pour mener une réflexion critique sur ce qui a été donné à
voir et au-delà sur sa façon d’enseigner.
Les fiches de préparation de cours, l’évaluation des élèves ainsi que le cahier
de textes de la classe sont des supports indispensables pour nourrir
l’échange. Ils permettent de mettre en cohérence les objectifs d’enseignement, les
dispositifs de cours, les références artistiques et les modalités d’évaluation.
Enfin, rappelons que l’inspection est suivie d’un rapport écrit et d’une proposition de
note pour la valorisation de la carrière de l’enseignant, note qui est harmonisée soit à l’échelon national pour les agrégés, soit à l’échelon académique pour les certifiés. De ce fait vous ne prenez connaissance de cette note qu’à la rentrée qui suit votre
inspection.

o La formation

Les moyens budgétaires de la formation continue étant de plus en plus contraints,
nous avons été obligés d’opérer des choix. Nous avons maintenu la préparation aux
concours internes qui est ouverte à tous que vous ayez ou non, l’intention de vous
inscrire aux concours. Ces stages, très denses, sont un véritable lieu de réflexion et
de formation continue. Je ne peux que vous encourager à vous y inscrire.
Les journées départementales sur la didactique en collège sont un moment
d’échange et de réflexion sur les programmes et la manière de les mettre en
œuvre.
Afin d’élargir votre formation et réfléchir sur la mise en oeuvre du parcours
d’éducation artistique et culturelle, je vous engage vivement à vous inscrire
également aux stages proposés par la Délégation Académique à l’Action Culturelle.
Je vous rappelle qu’il est nécessaire d’activer votre adresse électronique
professionnelle en « prenom.nom ac-amiens.fr », seule adresse qui vous
permettra de figurer sur la liste de diffusion « arts plastiques » et de communiquer
avec moi, et à laquelle vous recevrez des informations officielles du rectorat ou du
ministère.

Enfin, le recteur m’ayant confié à la rentrée, la Délégation Académique à l’Action
Culturelle (DAAC Délégation académique à l’action culturelle ), je serai secondé, dans la mission d’inspection, par Laure Basset,
Solange Lefranc, Rachel Viarteix et François Quillard.

Régis Dargnier assurera cette année, la coordination de la discipline auprès de la
délégation académique à la formation continue (DAFCE) ainsi que la coordination du
groupe « arts » au sein de l’équipe de la DAAC.

Je les remercie ainsi que les professeurs ressources, qu’ils soient formateurs,
conseillers pédagogiques ou tuteurs, pour leur compétence et leur engagement.

Je souhaite à tous une excellente année scolaire.

Philippe ZINETTI.

1 http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=77026

2 http://www.education.gouv.fr/cid75495/le-conseil-superieur-des-programmes.html

3 Catherine Millet, Art Press 2, L’art dans le tout numérique, N°29, mai-juin-juillet 2013

4 http://eduscol.education.fr/arts/ticedu

Mise à jour : 9 octobre 2014